Comment se faire entendre : quelques astuces !

se faire entendre

Quand on prend la parole, en privé ou en public, c’est bien dans le but de passer un message. Toutefois la peur de ne pas se faire entendre peut constituer un blocage. Comment alors se faire entendre dans une relation interpersonnelle ? Comment se faire entendre en public ?

Comment se faire entendre dans une relation interpersonnelle ?

Aussi étrange que cela puisse paraitre, se faire entendre commence par l’art de savoir écouter. Pour que l’autre soit disposé à écouter, il faut faire montre d’une bonne attitude d’écoute. De quelle manière ? Délaisser son téléphone ou tout autre écran. Un hochement de tête, un sourire bienveillant, comptent pour maintenir la disposition de l’interlocuteur à écouter quand va venir son tour à soi de parler. Et surtout il faut éviter absolument de lui couper la parole. Au moment de s’exprimer, veiller au ton de la voix. Elle ne doit pas être haut perchée car cela va tuer la communication. La vitesse du débit de la parole doit être ni trop lente ni trop rapide. Aller droit au but avec concision. Il est important de maintenir un bon contact visuel avec son interlocuteur pour détecter les non-dits, tout message non verbal.

Comment se faire entendre en public ?

Il sera surtout question de se faire entendre dans le monde du travail. Deux cas sont discutés. En premier la relation d’un salarié avec son supérieur hiérarchique. Pour exprimer une doléance, le salarié gagnerait beaucoup à exprimer une demande précise, qui le concerne personnellement plutôt que de parler de généralités. Il lui faut savoir dire non, toujours avec le sourire, si la tâche qui lui est confiée va entrainer une trop lourde charge de travail. Lors d’une réunion de travail, il est recommandé de bien se renseigner sur le sujet à traiter. Cela compte pour pouvoir exprimer son point de vue en toute confiance, avec assurance, surtout en cas d’avis contraire à celui de la majorité des participants. Toutefois il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et se murer dans un mutisme rebelle juste du fait de ne pas être sûr à 100% d’avoir raison. Là encore, savoir écouter est d’importance pour éviter d’exprimer des idées qui sont à côté de la plaque. C’est également une manière de montrer du respect envers autrui pour mériter, en retour, son respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *