Les gestes à éviter lors d’un entretien d’embauche

gestes à éviter lors d'un entretien

Il ne suffit pas d’être qualifié pour réussir un entretien professionnel. L’apparence compte et le recruteur évalue aussi votre attitude au moment de passer cette entrevue. Dans les prochaines lignes de cet article, le guide fait le point sur les gestes à éviter lors d’un entretien d’embauche.

Les signes de manque de confiance en soi

La poignée de main est le premier contact qui lie physiquement le recruteur à son futur employé. Une poignée de main trop molle révèlera un manque de confiance. Trop appuyée et maintenue, elle risque en revanche d’être gênante. La poignée de main idéale doit être modérée et rester avant tout sincère. Lors d’un entretien, vous devez aussi rester décontracté. Évitez donc de parler les bras croisés ou de froncer les sourcils. Ces attitudes indiquent une position de repli et laissent entendre que vous avez du mal à vous intégrer. Mis à part ces gestes à éviter lors d’un entretien, le regard évasif ou trop persistant peut rendre votre interlocuteur mal à l’aise. Un regard fuyant suscite une gêne alors qu’un regard insistant peut être intimidant, voire énerver le recruteur.

Gestes à éviter lors d’un entretien : le manque de savoir-vivre

Aussi indispensable qu’il soit, le téléphone portable doit être éteint pendant l’entretien. Le fait de répondre à un appel ou de consulter un message pendant une entrevue manifeste un manque d’intérêt qu’aucun recruteur ne tolère. Ce manque de savoir-vivre constitue une attitude à bannir dans le cadre d’un entretien d’embauche. De même concernant tous les comportements inappropriés en général. Mâcher du chewing-gum, une posture avachie sur une chaise, les coudes sur la table, jouer avec un stylo, tapoter sur la table, se gratter, etc.

Ces signes révélateurs de stress, d’angoisse et de manque de politesse sont à proscrire si l’on souhaite vraiment réussir à passer un entretien d’embauche. L’essentiel étant de rester calme et bien posé, être décontracté et faire surtout preuve de dynamisme pour chasser tout sentiment de peur de stress. Quel que soit l’emploi, le recruteur attendra d’un candidat qu’il soit franc et qu’il soit déterminé à mettre ses compétences à la disposition de la structure qui l’embauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *